Présentation de nos Stages de Polyphonies Corses

Dernière mise à jour : 10 juin



Chaque année, nous organisons des Stages de Polyphonies Corses qui ont lieu dans différents endroits de Corse.


La Polyphonie corse, tradition orale ancestrale, se transmet naturellement de génération en génération dans de nombreux foyers en Corse.

A travers elle, on peut exprimer diverses situations du quotidien, la perte d’un animal, une blessure sentimentale ou toutes autres sortes de douleurs. Elle peut aussi chanter l’exil, la guerre, les luttes, la vendetta, les fêtes, la Foi ...


Chanter la Polyphonie Corse ne nécessite pas de connaissances particulières en musique. Accessible à tous, elle est avant tout archaïque, profonde, transcendante et spirituelle.


Les chanteurs de Polyphonies Corses, harmonisent leurs différentes voix (Bassu, secunda, terza), mais aussi leurs corps et leurs âmes dans ces chants authentiques.

« A secunda » est la voix qui porte le chant, le structure, donne une impulsion, un rythme, une intention. « U bassu », ajoute du contraste, du relief, de la profondeur, de la gravité. Quant à « a terza », cette voix apporte des ornementations notamment grâce à ses « rivuccate » (mélismes).

Lors du tuilage, lorsque ces 3 voix sont entremêlées, si elles forment un accord juste et parfait, elles laissent entendre « l’harmonique » que l’on appelle aussi, d’une manière plus poétique, « La voix de l’ange » ; naissance d’une « voix » supplémentaire.

La polyphonie corse invite à un « travail, en profondeur, sur soi ». Elle demande une implication personnelle lorsqu’on la pratique d’une manière engagée.

Ici, l'important n'est pas la dimension esthétique du chant mais son authenticité. Comme disait la grande chanteuse corse Jacky Micaelli : "Plutôt que chanter beau, il importe de chanter Vrai !".


La Polyphonie Corse remue de l’intérieur, viscéralement. Elle donne le frisson. Elle vient de loin et se connecte à notre Moi intime.



Chaque année, durant les vacances de printemps, ainsi que durant la dernière semaine du mois d'août, nous organisons des stages de polyphonies corses.

Ces stages durent six jours et se clôturent par un concert de restitution public.

C'est un instant de grâce au cours duquel les stagiaires réalisent le chemin parcouru en si peu de temps. C'est aussi un instant de partage où les sensibilités se rejoignent pour communier avec le public. Que de belles émotions !


Ces stages de polyphonies corses sont coanimés par Sylvia Micaelli, Joanne D'Amico et Didier Cuenca, membres du Trio FIAMMA.

En mai 2022, Didier, pris par d'autres activités a dû renoncer à sa collaboration au sein de l'association. Un nouvel animateur viendra prochainement rejoindre l'équipe.

Tous partagent la passion du chant corse et l'envie de la partager. Ils vous accueilleront dans un climat de bienveillance.


L'ambiance des stages est sympathique et cordiale, ce qui n'exclut pas la rigueur du travail d'apprentissage. L'équipe des Co-animateurs aura à cœur de vous transmettre la profondeur de l'âme corse et vous invitera à chanter vrai.




Participer à un de nos stages de chants polyphoniques corses, c'est pénétrer dans un monde hors du temps. Les stagiaires arrivent avec leurs doutes, leurs peurs, l'idée qu'ils ont pu se construire de la difficulté de chanter la polyphonie. Ils sont dix ou quinze, venant de Corse ou du continent, parfois même de l'étranger. Ils ne se connaissent pas. Ils ne nous connaissent pas…

Ils savent juste que durant une semaine, ils vont apprendre ensemble à faire sonner des chants corses. Nous, les animateurs, nous sommes là pour les rassurer. Pour leur dire que ce qui leur semble impossible le premier jour, sera tout à fait réalisable et qu'ils auront le bonheur de créer l'harmonie tous ensemble.




Au fil des jours, dans ce huis clos, la complicité s'installe. L'entraide aussi. Les maîtres mots de nos stages sont bienveillance et respect.

Le fait de vivre ensemble, de partager les repas, les moments de détente et les rires, transforme ce groupe d'inconnus en une sorte de famille solidaire. Des liens se nouent, des amitiés naissent.

Les stagiaires s'organisent pour travailler ensemble, pour revoir et peaufiner les chants qui présentent pour eux une difficulté particulière.

Nous, qui avons été stagiaires avant eux, nous leur apprenons à apprendre : le « décorticage » d'un chant, la prononciation d'une langue qui n'est pas la leur, dans la majorité des cas, l'écoute des autres voix pour respecter le « tuilage », etc.

Nous sommes disponibles à chaque instant pour parler avec ceux qui le souhaitent, rassurer les plus inquiets, conseiller pour dépasser une difficulté...

Et puis, le plus important, c'est se faire plaisir !

Le plaisir d'entendre sonner un bel accord, le plaisir de rire de bon cœur tous ensemble, le plaisir de partager des moments de complicité.


Archives : Extraits du déroulement du stage de mai 2022 au village de Borgo


Captures vidéos : Simone Logli

Montage vidéo : Sylvia Micaelli


Le concert de fin de stage, dit de restitution, est aussi un grand moment de plaisir. Les stagiaires mesurent alors le chemin parcouru en cinq jours de travail. Ils s'émerveillent d'entendre leurs voix créer une belle harmonie.

C'est toujours un instant d'émotion intense. C'est aussi la fin d'une aventure. Chacun reprendra sa route le lendemain...

Alors on se dit « au revoir ! », « au prochain stage ! ».



Archives : Concert de restitution du 07 mai 2022




"La transmission de la polyphonie corse, comme un héritage partagé, doit se faire dans le plus grand respect. Il s'agit de nos traditions, de nos valeurs ancestrales, de notre terre mère. Bien sûr tout le monde peut chanter la polyphonie, avec plus ou moins de bonheur... Mais malgré tout, cela ne s'improvise pas. Il faut avoir entendu les hommes dans l'église du village, les bergers dans la montagne, les femmes aux champs... Il faut, comme on boit à la fontaine sur la place, avoir reçu ces grandes goulées de notes, qui nous transportent et nous font vibrer. Alors on demande à apprendre. On écoute en se taisant... On apprend en imitant. Le chemin est long, rocailleux et parfois vertigineux. Il faut progresser encore. Et un jour, il est possible de chanter la polyphonie. Et un jour, il est possible de partager ce que l'on a appris. Humblement, généreusement. C'est que vous faites, Sylvia, Joanne et Didier ! je vous en remercie. Au nom de tous les stagiaires que vous avez initiés lors de ce stage à la Maison Ste Hyacinthe, un grand merci !"


Archive vidéo Trio FIAMMA | Extrait du concert de mai 2022 au village de Borgo


156 vues0 commentaire