top of page

PRESENTATION DE L'ASSOCIATION L'ARCU DI SPERENZA

« On ne peut donner que deux choses à ses enfants : Des racines et des ailes »


Objet : L’association a pour but de participer au développement culturel et artistique de la Corse et à la mise en valeur de son patrimoine par la sensibilisation, la transmission et l'enseignement du chant notamment de la polyphonie corse sous forme de stages, d'interventions dans les écoles ou par tous autres moyens, par la création, la réalisation et la diffusion de manifestations artistiques multidisciplinaires, par la rencontre et les échanges avec d’autres traditions et cultures du monde, par l'édition et la diffusion d'oeuvres culturelles sous toutes leurs formes, par toutes activités rattachées à cet objet social et notamment la commercialisation des oeuvres créées.

Hélène Buti, trésorière, Sylvia Micaelli, présidente et Joanne D'Amico secrétaire de l'association L'Arcu Di Sperenza. Toutes les 3, soeur, fille et amie de Jacky Micaelli
Hélène Buti, trésorière, Sylvia Micaelli, présidente et Joanne D'Amico secrétaire

Jacky Micaelli, artiste reconnue et figure emblématique du chant Corse et notamment de la polyphonie Corse sacrée et profane, nous a quitté en septembre 2017, nous laissant en héritage son patrimoine culturel, musical et artistique.


« Pendant plus d’une dizaine d’années, de l’Alboru jusqu’au couvent de Corbara elle a accueilli des centaines de stagiaires qui, venus apprendre la polyphonie Corse, sont repartis avec plus que cela : une vision différente du rapport à l’autre, une culture de l’ouverture, de la transmission, une éthique de travail ».


"La mort n'est pas une fin. C'est un commencement. Elle est à l'origine de toute chose : nous venons de la mort".

Aujourd’hui la première page d’un nouveau livre est en train de s’écrire. La préface de ce livre est riche de l’enseignement reçu, comme une promesse à tenir, une passerelle à construire.





Sylvia et Jacky Micaelli lors d'un concert à Petralba en Balagne
Sylvia et Jacky Micaelli


C’est la raison pour laquelle sa fille, Sylvia Micaelli, souhaite poursuivre son œuvre, en créant l’association « L’arcu di sperenza » dont le nom, fort de symbolisme, est celui du premier 45 tours de Jacky, ayant contribué à lancer sa carrière.


L’arcu di sperenza propose, entre autre, dans le même esprit que celui qui animait Jacky Micaelli, l’enseignement et la transmission orale de la polyphonie sacrée et profane et de ses valeurs.


A travers cette association, ce sont les intimes de Jacky Micaelli qui se mobilisent, avec sa fille pour présidente, mais également sa sœur Hélène Buti, son cousin Didier Cuenca ainsi que Joanne D’Amico, une de ses stagiaires et amie, ayant suivi ses formations depuis de nombreuses années et pouvant témoigner de la qualité de transmission de cette grande dame.


Toutes s’engagent aujourd’hui à respecter la mémoire et l’éthique de Jacky Micaelli dans les projets futurs de l’association : enseignements, stages, concerts…



Depuis août 2020, les animateurs des stages de polyphonies corses, Sylvia Micaelli, Joanne D'Amico et Didier Cuenca forment le Trio FIAMMA.


Bénévolement, ils œuvrent à la promotion de la culture et du patrimoine de la Corse en participant à des interventions sur la sensibilisation à la Polyphonie corses, en apportant leur contribution à la Transmission et à l'enseignement de cette dernière lors des stages que nous organisons et en se représentant publiquement lors de concerts.



Trio FIAMMA : Joanne D'Amico, Sylvia Micaelli et Didier Cuenca. Groupe de polyphonies corses. Animateurs des stages de polyphonies corses organisés par l'association L'Arcu Di sperenza
Trio FIAMMA : Joanne D'Amico, Sylvia Micaelli et Didier Cuenca


La présidente,

Sylvia Micaelli



Nous contacter


Association L'Arcu Di Sperenza


Mobile : 06 15 43 11 11


@mail : sylvia.micaelli@orange.fr


939 route de Lanciatojo 20290 Borgo (Haute-Corse) France


Site internet : https://www.arcudisperenza.org/

57 vues0 commentaire