L'association L'arcu di sperenza

vous souhaite la bienvenue ♫ ♫♫

corbara_edited_edited.jpg

"Ce n'est pas tant le chant qui est sacré, c'est le lien qu'il créé entre les êtres"

 

Philippe Barraqué

Qui sommes-nous

Fondée en 2018, L'arcu di sperenza est une association Loi 1901 ayant pour but de participer au développement culturel et artistique de la Corse et à la mise en valeur de son patrimoine par la sensibilisation, la transmission et l'enseignement du chant notamment de la polyphonie corse sous forme de stages, d'interventions dans les écoles ou par tous autres moyens, par la création, la réalisation et la diffusion de manifestations artistiques multidisciplinaires, par la rencontre et les échanges avec d’autres traditions et cultures du monde, par l'édition et la diffusion d'oeuvres culturelles  sous toutes leurs formes, par toutes activités rattachées à cet objet social et notamment la commercialisation des oeuvres créées.

Illustration de Jacky Micaelli

Illustration de Jacky Micaelli

L'équipe

Sylvia Micaelli, présidente de l'association l'Arcu di Sperenza. Chanteuse corse

Présidente

Intervenante

Stages de Polyphonies Corses

Chanteuse du Trio FIAMMA

Joanne D'Amico, secrétaire de l'Arcu di sperenza. Chanteuse corse

Secrétaire

Intervenante

Stages de Polyphonies Corses

Chanteuse du Trio FIAMMA

Hélène Buti, trésorière de l'Association L'Arcu Di Sperenza

Hélène Buti

Trésorière

Des racines ...

Jacky Micaelli, artiste reconnue et figure emblématique du chant corse et notamment de la polyphonie corse sacrée et profane, nous a quitté en septembre 2017, nous laissant en héritage son patrimoine culturel, musical et artistique.

 

« Pendant plus d'une dizaine d'années, de l'Alboru jusqu'au Couvent de Corbara, elle a accueilli des centaines de stagiaires qui, venus apprendre la polyphonie corse, sont repartis avec plus que cela : une vision différente du rapport à l'autre, une culture de l'ouverture, de la transmission, une éthique de travail ».

Jacky Micaelli est assise, au centre des stagiaires de polyphonies corses avec son petit fils Florian Micaelli

Jacky Micaelli, au sol, avec son petit-fils Florian Micaelli lors d'un. Stage de polyphonies corses qu'elle animait en août 2010.

Jacky Micaelli et son petits-fils Florian Micaelli. Jacky Micaelli enseigne le positionnement de la main à Florian pour chanter les polyphonies corses

Jacky Micaelli enseignant, à son petit-fils Florian,  le positionnement de la main à l'oreille pour le chant polyphonique corse.

... Et des Ailes

Sa fille, Sylvia Micaelli, a souhaité poursuivre son œuvre en créant l'association « L'Arcu di Sperenza », dont le nom est celui du titre d'une des premières chansons de Jacky, enregistré sur son premier 45 tours, celui-là même qui a lancé sa carrière.

 

L'Arcu di Sperenza propose, entre autres, dans le même esprit que celui qui animait Jacky Micaelli, l'enseignement et la transmission orale de la polyphonie corses et de ses valeurs.

 

A travers cette association, ce sont les intimes de Jacky, qui se mobilisent, avec sa fille pour présidente, mais également sa sœur Hélène Buti, ainsi que Joanne D'Amico, une de ses stagiaires et amie, ayant suivi ses formations au cours de nombreuses années et pouvant témoigner de la qualité de transmission de cette grande dame.

 

Toutes trois s'engagent à respecter la mémoire et l'éthique de Jacky Micaelli dans les futurs projets de l'association : enseignement, stages, concerts...

 

En créant l'association, c'est comme si nous avions ouvert la première page d'un livre qu'il nous importait d'écrire. La préface de ce livre est riche de l'enseignement reçu de Jacky, comme une parole à tenir, une passerelle à construire entre hier et aujourd'hui.

Jacky Micaelli et sa fille Sylvia Micaelli lors d'un concert de Polyphonies Corses

Jacky Micaelli et sa fille, Sylvia Micaelli lors d'un concert de polyphonies corses.

depositphotos_7717192-stock-photo-old-book-on-a-wooden.jpg

Stages de Polyphonies Corses

Au fil des années, stage après stage, d'expériences nouvelles en futurs projets, nous remplissons ses pages et enrichissons son propos. Toutes les pages encore blanches, sont autant de promesses d'avenir.

 

Il est impalpable le lien qui nous relie à Jacky. Il est invisible, mais bien présent. Nous lui faisons toujours une place à nos côtés, parce que sa présence nous manque et parce que notre amour pour elle est toujours vivant.

Joanne D'Amico, Sylvia Micaelli et Didier Cuenca, membres du groupe de Polyphonies Corses : FIAMMA et animateurs des stages de polyphonies corses organisés par l'assoc. L'Arcu Di Sperenza

Chaque année, durant les vacances de printemps, ainsi que durant la dernière semaine du mois d'août, nous organisons des Stages de polyphonies corses.

Ces stages durent six jours et se clôturent par un concert de restitution.

C'est un instant de grâce au cours duquel les stagiaires réalisent le chemin parcouru en si peu de temps. C'est aussi un instant de partage où les sensibilités se rejoignent pour communier avec le public. Que de belles émotions !

 

Ces stages de polyphonies corses sont coanimés par Sylvia Micaelli, Joanne D'Amico et Didier Cuenca.

 

En mai 2022, Didier, pris par d'autres activités a dû renoncer à sa collaboration au sein de l'association. Un nouvel animateur viendra prochainement rejoindre l'équipe.

Tous partagent la passion du chant corse et l'envie de la partager. Ils vous accueilleront dans un climat de bienveillance.

L'ambiance des stages est sympathique et cordiale, ce qui n'exclut pas la rigueur du travail d'apprentissage.

L'équipe des Co-animateurs aura à cœur de vous transmettre la profondeur de l'âme corse et vous invitera à chanter vrai.

Si vous voulez vous rendre compte de l'atmosphère des stages, vous pouvez consulter nos albums photos sur ce site.

L'été 2020 restera un moment gravé dans la mémoire de l'association L'arcu di sperenza car elle a donné naissance au Trio de polyphonies sacrées et profanes  FIAMMA  composé de Sylvia Micaelli, Joanne D'Amico et Didier Cuenca.

Une page leur est consacrée sur ce site afin de mieux les connaître.

Une voix d’or que j’aime depuis longtemps Jacky Micaelli 
Merci à Sylvia d’avoir créé L’arcu di sperenza

M-M. Sellini

La poursuite de ce qu'avait entrepris Jacky durant des années, à savoir la transmission !

L. Sansonetti

Jacky ch''aghju a furtuna di cunnosce vulia , sempre cù umanità è umilità (per mè a qualita chì difinisce i piu grande fra tutti l'altri è quessu mi pare veramente listessu per tutti i mistieri ) dicia sempre chè vulia tramandà u patrimoniu di tuttu ch'ella avia amparatu è cantatu .Ci mancha troppu è sò assai assai cuntentu è fieru ch'è a so figliola Sylvia cù a so litimighjità cuntinueghja in li passi di a so mamma tamanta cara è pietosa.

D. Culioli

Témoignages

Résumé désert

JACKY MICAELLI

VIDEOTHEQUE   IN MEMORIAM