top of page

"Une étoile qui se retire : Hommage à l'Arcu di sperenza et son voyage musical"

L'Arcu di sperenza, né de l'élan de Sylvia Micaelli en 2018, se nourrit des racines profondes de son inspiration : le souvenir lumineux de sa mère, Jacky Micaelli, étoile éclatante de la chanson corse. Dans l'écho de cette perte, Sylvia s'est levée, décidée à porter haut le flambeau hérité, à tisser sa propre trame dans le vaste chant de l'île.

Dans l'écrin de cette association, tissée de rêves et d'harmonies, se sont entrelacés les fils du savoir, les notes filigranées de la polyphonie corse.

Accompagnée de Joanne D'Amico et de Didier Cuenca, Sylvia a conduit des voyages musicaux, des partages enjoués, des chants élevés au-dessus des vents et des vagues. Aux saisons où la terre s'éveille et où le soleil se dore, ces ateliers ont fleuri, pour éclore en concerts vibrants, offrant à chacun l'émotion pure du chant partagé.

Pourtant, comme le flux et le reflux de la mer, les marées de la vie ont emporté l'association, faute de bras pour la porter plus loin. En ce janvier 2024, ses voiles se sont repliées, laissant derrière elles l'empreinte d'un amour, d'un dévouement, gravés dans le sable des souvenirs.

L'âme de l'Arcu di sperenza ne s'est point éteinte, elle s'est réinventée, se parant d'une nouvelle forme pour poursuivre sa quête. Sous la gouverne de Sylvia Micaelli, aux côtés de Gaétan Nino, le groupe Facebook dédié à cette noble mission continue de briller, tel un phare dans la nuit, portant toujours le nom évocateur de « L’arcu di sperenza : chants et polyphonies corses ». Dans cet espace virtuel, l'écho des voix ancestrales résonne toujours, invitant au partage, à la découverte, à la célébration d'un héritage musical immortel.

À ceux qui ont navigué avec eux, aux amis fidèles qui ont essuyé les embruns à leurs côtés, l'équipe de l'association adresse sa reconnaissance, sa gratitude infinie. Ensemble, ils ont tissé la trame de la polyphonie dans le ciel étoilé de la culture corse. Si l'association s'est endormie, leurs cœurs restent éveillés, vibrant au rythme intemporel de la musique insulaire. Dans le sillage de leur voyage, ils laissent flotter un éclat de gratitude, une vague d'affection, vers ceux qui les ont soutenus avec tant de générosité.

Site internet de l’association L’arcu di sperenza : https://www.arcudisperenza.org



15 vues1 commentaire
bottom of page